Chroniques‎ > ‎

Lizbeth Smith-Evans


Son arrière-arrière-grand-père, Williams Evans, était soutier à bord de navire(travailleur de charbon dans les soutes) Il tomba amoureux de Mary-Lizbeth Robertson, une jeune femme de chambre pour la famille  Chapman de Southampton . Lorsque Mary-Lizbeth lui dit qu'elle était enceinte, il fut très heureux certes, mais il dû embarquer le matin même après la nouvelle, et ne pouvait rien faire avant son retour quelques mois plus tard.

Mary- Lizbeth assuma sa grossesse et son travail aussi longtemps qu'elle le put et donna naissance à un adorable petit garçon, qu’elle a nommé Williams Edward Robertson ( sous son nom, étant mère célibataire) et elle le surnomma Willy, comme elle le faisait pour son père.

Trois mois après la naissance de Willy, son père de retour fut très ému de voir son fils. Il décida de régulariser la situation et voulu se marier avec Lizbeth afin bien sûr de reconnaître son fils comme le sien. Mais un autre navire était à la recherche de soutiers confirmés, et en ces temps (comme aujourd'hui d’ailleurs) on ne pouvait pas ne pas tenir compte des possibilités de travail. Donc, parant au plus pressé, William et Lizbeth sont allés à la mairie de Southampton (County Register Office ) pour légaliser l’enfant. Le petit Willy, à partir de ce moment vivra sous le nom de William Edward Evans.



Deux jours plus tard, Williams embrassa son fils et promit à Lizbeth qu'il l’épouserait à son retour et qu’il chercherait un autre emploi, prêt de leur maison, pour rester avec elle et leur fils. Lizbeth lui enroula autour du cou, une cravate violette qu’elle avait tricoté, et lui dit qu'il étaient déjà liés pour le reste de leur vie.

Très tôt le matin du 10 avril 1912, William commençait son travail de soutier à bord du RMS Titanic.


Après la terrifiante nouvelle! Lizbeth portant son fils Willy, s’est rendu sur les quais de Southampton pour essayer d'avoir quelques nouvelles sur le naufrage du Titanic, dans l'espoir de lire le nom tant aimé d’Evans dans la liste, trop courte, des survivants.

 

Mais très vite elle comprit que ce fatidique 10 Avril, 1912 serait le dernier souvenir qu'elle aurait de William. 

Elle rentra chez elle, travailla dur, éleva son fils à être un homme bon et instruit. Comme elle et William n’étaient pas mariés, elle ne pouvait prétendre à aucune indemnité de la White Star après le naufrage et dut subvenir seule aux besoins de son fils et d’elle-même 

Elle ne s'est jamais mariée.

Mary-Lizbeth Robertson

Willy Evans est devenu médecin, il se maria et eut 3 enfants. Lizbeth est venu vivre avec Willy et son épouse Abigail, pour aider à élever les enfants. 
Elle est morte paisiblement dans son lit en mai 1953, le lendemain ou son petit-fils est devenu papa d'un petit garçon qu’il prénomma William (le père de ma Lizbeth).


Aujourd'hui Lizbeth se souvient: portant sur les épaules le châle que son arrière-arrière-grand-mère portait sur une photo qu'elle fit faire en 1912 (dans l'idée de l'offrir à William, à son retour). Avec beaucoup de respect et de tendresse, elle retire du papier de soie, l'unique souvenir qui lui est parvenu de son arrière-arrière-grand père, William, Evans. C'est l'écharpe violette que Mary-Lizbeth lui avait tricoté avant son dernier voyage. Cette fragile pièce de vêtement, toute tachée et abimée semble tenir encore leur amour tissé dans ses fils.


présenté par: Lizbeth, Urban Vita, de Horsman.

photos (1-4) et information  voir lien (anglais) http://www.encyclopedia-titanica.org.

 Location: Southampton, UK